L’épouse du sous-préfet recherchée pour un avortement clandestin


Les éléments du commissariat de Golf Sud sont à la recherche de la femme d’un sous-préfet exerçant à l’intérieur du pays. Elle est accusée d’avoir provoqué l’interruption volontaire de la grossesse d’une lycéenne.
Les policiers ont été alertés samedi 11 février par un voisin de la fille, qui a soupçonné un avortement clandestin après avoir remarqué ses saignements. Cueillie chez elle, à Golf Sud, elle a été acheminée dans une structure sanitaire où l’Ivg est constatée. Pressée de questions, elle passe aux aveux.
Élève en classe de terminale, la mise en cause a déclaré être tombée enceinte des œuvres de son petit ami, un élève-douanier. Elle a interrompu sa grossesse, moyennant 60 mille francs CFA, au domicile de l’épouse du sous-préfet, qui est sage-femme et domiciliée à Nord-Foire.
Cette déclaration a été confirmée par le petit ami en question. Informé de l’arrestation de sa copine, il s’est rendu de son propre chef au commissariat.
Les deux tourtereaux seront déférés au parquet pour interruption volontaire de grossesse, pour la fille, et complicité, pour le jeune homme. Ils ont été relâchés et placés sous contrôle judiciaire.
L’épouse du sous-préfet, elle, a disparu dans la nature avant l’arrivée des policiers à son domicile. Elle est activement recherchée.
(Source : Les Échos)
seneweb

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.