Accusé d’inceste et condamné à 10 ans de prison, Habibou Diop déclare : «je vérifiais le sexe de ma fille…»


De drôles de pères comme Habibou Diop, ne courent pas les rues. Et pour cause, pêcheur de son état, le prévenu avait fini de faire de sa fille aînée, sa seconde épouse qu’il violait, chaque fois que l’envie l’en démangeait. Mais lasse de subir les assauts répétés de son père, M. Diop, 15 ans, porte plainte pour viols répétés et inceste.

En revanche, devant les accusations de sa fille à la barre, rapporte L’Observateur, Habibou Diop cherche à trouver le moyen de se tirer d’affaire. Mais son arme de défense n’a pas fait tilt.

Car interrogé par le juge, Habibou Diop a déclaré qu’il procédait au «contrôle sexuel» de routine d’un père sur sa fille pour voir si elle n’a pas été abusée par les garçons du coin ou si elle gardait, toujours, sa virginité.

«Je vérifiais son sexe parce qu’elle reste dehors, jusque tard dans la nuit. Si ce qu’elle dit est vrai, elle serait tombée enceinte depuis (…)», s’est-il défendu dans les colonnes de L’Observateur».

Néanmoins, après les débats contradictoires  la barre, Habibou Diop a été condamné à 10 ans de prison.

Actusen.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.