Kaolack : La construction d’un bloc de toilettes sur leur terrain irrite les jeunes de Ndangane


Le torchon brûle entre les jeunes de Ndangane, un quartier de la périphérie Sud de Kaolack, et les responsables de la gare routière  » Liberté  » ou  » Nioro ». La construction d’un bloc de toilettes par les responsables de la gare routière sur le terrain de football de l’ASC du quartier serait à l’origine du différend.

Pour Souleymane Bakhoum, porte-parole des jeunes, «les travaux entamés se sont faits sans le consentement, ni l’implication des populations, alors que le quartier dispose d’un conseil consultatif de 29 membres, mais seuls le délégué du quartier et 2 de nos frères ont été mis au courant ».  

Il renchérit, « le canal installé par la gare routière est la preuve tangible qu’une toilette n’a pas sa place ici, chaque jour, il déborde et déverse ses eaux nauséabondes sur nos habitations, donc avec des toilettes, ce sera pire, en plus nous avions prévu le retour de notre ASC ici, pour l’année prochaine ».

L’installation de la gare routière qui avait conduit les jeunes du quartier à quitter leur aire de jeu devait durer 2 mois seulement mais elle est à sa 11e année.

« Nous n’avons jamais rien attendu de la mairie, donc nous leur disons de prendre leurs responsabilités avant que les choses ne débordent en arrêtant ces travaux », dira toujours Mr Bakhoum.

A LIRE AUSSI  Audio- teuss: CHOC!! Une histoire d’une femme morte qui défie l’entendement

Interpellées sur la question, les autorités de la gare routière se sont emmurées dans un silence assourdissant préférant attendre la médiation entamée avec les notables du quartier.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.