Kolda-Mampatim : Mariama Bayo ébouillante sa coépouse Adama Cissokho avec de l’huile


La cohabitation  entre Mariama Bayo et Adama Cissokho, deux coépouses qui nourrissaient une haine viscérale, a failli virer au drame. Suite à une banale histoire d’œufs à bouillir pour un de leur progéniture, la dame Mariama Bayo a ébouillanté avec de l’huile chaude sa coépouse Adama Cissokho, admise en réanimation à l’hôpital de Kolda. Cette horrible scène de ménage s’est déroulée mardi dernier à Mampatim.

La cohabitation difficile entre Mariama Bayo et Adama Cissokho, a atteint ses limites. Ces deux coépouses partageaient le même domicile conjugal sis à Mampatim dans le département de Kolda. Leur relation difficile a failli virer au drame suite à une banale histoire d’œuf qu’Adama Cissokho préparait pour son enfant.

C’est ainsi qu’elle a été interpellée par sa coépouse Mariama Bayo qui lui aurait signifié de donner des œufs d’une poule en période de pondaison  est formellement déconseillé par la coutume, explique une source de L’Observateur. Mais  Adama Cissokho lui aurait rétorqué qu’elle n’a fait que prendre les œufs de sa poule pour les bouillir et nourrir son enfant. Ainsi après un échange de propos aigre-doux, place à une vive altercation et chacune proféra des menaces à son prochain. Depuis les épouses du sieur Camara se regardent en chiens de faïence.

A LIRE AUSSI  Vidéo: « j’ai 4 femmes, dont 3 allemandes et une sénégalaise »

Apres leur prise de gueule, Mariama Bayo, vendeuse de beignets est passé à l’acte. Alors qu’elle préparait des beignets, elle s’est saisie d’un récipient rempli d’huile bouillante, avant de verser le contenu sur sa coépouse Adama Cissokho. Le cou, la poitrine, les seins, le ventre, les deux membres supérieurs sont sérieusement atteints par de graves brûlures. Très mal-en-point, elle a été admise en réanimation à l’hôpital de Kolda.

La mise en cause prise de panique, a trouvé refuge auprès de sa mère domiciliée dans un hameau situé à la périphérie de la commune de Diaobé. La gendarmerie a ouvert une enquête.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.