Darou Mousty : Il viole une fillette de 7 ans et prend 10 ans de prison


Poursuivi pour viol et pédophilie sur une fillette de 7ans, S. Ndiaye, âgé de 22 ans, a été déclaré coupable par le tribunal de grande instance de Louga et condamné à 10 ans ferme.

Mbacké Cayor, située dans l’arrondissement de Darou Mousty, est secouée par une vilaine affaire de mœurs. Au centre de cette rocambolesque histoire, figure le jeune S. Ndiaye (22 ans), paysan de son état. Ce dernier est empêtré dans ce dossier de viol et de pédophilie sur une mineure de moins de 13 ans. Il a été enrôlé mercredi dernier par le tribunal de grande instance de Louga.

Les déboires judiciaires du mis en cause ont démarré le 22 juillet passé, après que la grand-mère de la fillette N.N (7 ans) a constaté que celle ci boitillait en marchant, rapporte L’Observateur. Pour voir clair sur le changement brusque de sa petite fille, la bonne dame l’a isolée dans les toilettes pour regarder ses parties intimes. En effet, elle a failli s’étrangler de rage en observant des traces de sang sur la petite culotte et sur le sexe de celle-ci.

Pressée de questions, la mineure a finalement trahi le secret qu’elle gardait: « Tonton S. Ndiaye, m’a violée. Il m’a introduite dans sa chambre m’a fait allonger sur un matelas avant de se coucher sur moi, après avoir relevé vers le haut la jupe que je portais…« .

N’en croyant pas ses oreilles, la vieille dame a aussitôt informé la maman de la victime, laquelle a conduit séance tenante sa fille à l’hôpital Matlaboul Fawzayeni de Touba, où la gynécologue a attesté dans le certificat médical que le sexe et l’hymen principale ont subi des hématomes.

Dans son réquisitoire, le parquet est d’avis que le mis en cause est bel et bien l’auteur des faits qui lui sont reprochés. Le substitut a requis 10 ans ferme à l’encontre du prévenu. Au délibéré, il a été suivi par le tribunal qui a condamné S. Ndiaye à 10 ans ferme. La partie civile n’a pas réclamé de dommages et intérêts.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.